Trafic d’organes : un scandale éthique et…diplomatique !

Interview du Dr Alexis Génin, conseiller scientifique de DAFOH (Doctors Against Forced Organ Harvesting)


Chapitres


Selon les dernières données publiées par l’Organisation des nations unies, le trafic d’organes demeure endémique dans certains pays. 

Or, il est parfois l’œuvre d’Etat dont les représentants sont accueillis avec les honneurs partout dans le monde.

Dans ce contexte,  des médecins se lèvent pour alerter sur ce scandale éthique  avec l’association internationale DAFOH (Doctors Against Forced Organ Harvesting).

Le docteur Alexis Génin, qui s’exprime ici, est l’un de ces hommes de bonne volonté qui brise l’omerta sur un phénomène souvent occulté pour préserver la bienséance diplomatique…

Réagir

Vos réactions (3)

  • Suivi médical post trafic ?

    Le 10 mars 2019

    Comment sont suivis médicalement, les patients greffés à partir de trafic ? Et comment reçoivent-ils leur traitement anti rejet?

    Ceci devrait permettre d'avoir des chiffres justes en France.

    Dr Mary Pierre

  • Suite de greffe et CPAM

    Le 10 mars 2019

    Les greffés doivent prendre des médicaments immunosuppresseurs. Qui les leur prescrit ?
    Est-il légal et légitime qu'un patient greffé reçoive ces traitements remboursés par la CPAM quand il y a un mort à l'origine du don ?

    Dr Didier Poisson

  • Froid dans le dos

    Le 25 mars 2019

    Merci au Jim de relayer cette information horrifiante. Ignorée jusqu'alors par mes confreres et moi-même. Je trouve que ça mériterait d'en parler aux étudiants en médecine au cours du cursus.

    Dr Julie Rendu

Réagir à cet article