Les microplastiques ont-ils une influence sur le microbiote intestinal ?

Les microplastiques sont présents un peu partout dans notre environnement. Depuis quelques années, ils sont l’objet de nombreuses études, concernant notamment leur possible impact sur la santé humaine. L’on nomme microplastiques les débris de plastique d’un diamètre ≤ 5 mm. Ils ont été retrouvés dans le placenta humain, les selles et le sang. Les enfants semblent particulièrement vulnérables, et une étude récente a montré que la concentration de microplastiques dans les selles de nourrisson pourrait être supérieure à celle des adultes, et que l’origine serait l’utilisation de biberons en plastique. L’exposition des enfants d’âge préscolaire est moins bien connue.

Exposées aux microplastiques, les souris développent une dysbiose intestinale, avec notamment des altérations de la diversité microbienne, une diminution relative de l’abondance des probiotiques et une augmentation de l’abondance de bactéries pathogènes. De nombreuses inconnues persistent toutefois. C’est ce qui fait l’intérêt d’une récente étude, évaluant la concentration de microplastiques dans les selles de jeunes enfants, recherchant quels facteurs alimentaires pourraient influencer cette concentration, et les relations avec le microbiote intestinal.

Des microplastiques dans les selles de plus de 8 enfants sur 10

Au total 69 enfants âgés de 3 à 6 ans ont participé à cette étude. La composition du microbiote était déterminée par séquençage de l’ARN ribosomique 16 s. Des microplastiques sont détectés dans les selles de 59 des participants (85,5 %), à la concentration médiane de 337 μg/g de poids sec. Le PVC (chlorure de polyvinyle) est le plastique le plus souvent détecté (76,8 %), alors que le PET (polytéréphtalate d’éthylène) est retrouvé dans 27,5 % des échantillons de selles, le PE (polyéthylène) dans 24,6 % et le PA6 (polyamide 6) dans 4,3 %.

La concentration de microplastiques est significativement plus élevée dans les selles des enfants qui consomment plus de 300 g de produits laitiers par jour. Les selles des enfants utilisant des biberons en silicone contiennent plus de microplastiques que ceux utilisant des biberons en verre ou en PPSU (polyphenylsulfone).

En ce qui concerne le microbiote, il est intéressant de noter qu’une forte concentration de PVC est associée à des altérations des indices mesurant la diversité alpha, suggérant de possibles effets délétères sur cette diversité, mais il n’apparait pas de différence significative dans la diversité des microbiotes. Les auteurs notent toutefois une surreprésentation des Lactobacilles, Alistipes, Rikenellaceae et Streptococcae, dans le groupe le moins exposé aux microplastiques, sans que l’on sache si cela a un impact clinique. Ces bactéries sont associées à un effet anti-inflammatoire, à la production d’acides gras à chaine courte et à la protection des fonctions de la barrière intestinale.

Rappelons toutefois que les caractéristiques des communautés bactériennes constituant le microbiote peuvent être influencées par de nombreux facteurs et que les conclusions de cette étude devront être confirmées par d’autres travaux.

Dr Roseline Péluchon

Copyright © 2023 JIM SA. Tous droits réservés.

Réagir

Vos réactions (2)

  • Microplastique et microbiote

    Le 14 novembre 2023

    Même si les définitions sont variables et discutées, difficile de parler de microparticules de l'ordre de 5mm : on imagine mal retrouver des particules de 4mm dans le placenta ou le sang ...
    Ne s'agit il pas de nanoparticules ?

    Dr J. Chandenier

  • Un poison

    Le 15 novembre 2023

    Les microplastiques sont des perturbateurs de tous les microbiotes, c'est à dire de toutes les communautés microbiennes qui résident dans d'innombrables biotopes terrestres et océaniques, et intestinal comme cutané chez l'homme.
    Outre les masses de polluants et déchets dont nous inondons nos environnement, nous exposons nos corps à une quantité effroyable de bioactifs invisibles.
    Mais cela, bien entendu, fait la joie des politiciens adeptes de la croissance et la prospérité de ceux qui mènent le monde.

    Dr P. Rimbaud

Réagir à cet article