La réglementation sur les allégations nutritionnelles n’est pas toujours respectée

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes met en garde contre l’utilisation de terme comme « détox », « source de vitamine » etc…sur les emballages alimentaires. Soucieuse du « respect, par les professionnels, de la réglementation européenne relative aux allégations de santé », la DGCCRF a ainsi relevé un taux d’anomalie moyen de 44 % lors du contrôle de « plus de 300 établissements ».

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article