Insuffisance cardiaque FEVG+ : l’empagliflozine reste efficace

L’empagliflozine est un inhibiteur du cotransporteur 2 sodium-glucose (SGLT2). En inhibant le transporteur tubulaire rénal qui assure la réabsorption du glucose et du sodium filtrés au niveau glomérulaire, elle augmente l’excrétion urinaire du glucose et du sodium et diminue la glycémie.

Il a été récemment montré que l’empagliflozine administrée à des patients en insuffisance cardiaque à fraction ventriculaire gauche préservée (FEVG+) diminuait le risque de décès cardiovasculaire (CV) et d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque.

Cependant, l’effet et la sécurité de ce traitement en fonction de l’âge n’avaient pas, jusqu’alors été étudiées.

C’est ce que Böhm  et coll. ont tenté de le déterminer à partir des données de l’étude EMPEROR-Preserved (Empagliflozin Outcome Trial in Patients With Chronic Heart Failure With Preserved Ejection Fraction).

Une étude randomisée en double aveugle

Les 5 988 patients de cette étude présentent une insuffisance cardiaque avec FEVG > 40 %. Ils ont été randomisés pour recevoir soit un placebo (n = 2991) soit de l’empagliflozine (n = 2997) en plus de leur traitement habituel (1 :1). Ils ont été classés selon leur âge à l’inclusion : <65 ans [n = 1 199] ; 65 à 74 ans [n =2 214] ; 75 à 79 ans [n = 1 276] ; ≥ 80 ans [n = 1 299]).

Le critère principal de cette analyse était la relation entre l’âge et l’effet de l’empagliglozine sur le risque de décès CV et d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque. Les critères secondaires comportaient le taux global d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque, la réduction du taux de filtration glomérulaire estimé, la qualité de vie liée à l’état de la santé et appréciée par questionnaire (Kansas City Cardiomyopathy Questionnaire), les événements indésirables.

Un effet positif quel que soit l’âge

Chez les patients sous placebo, l’incidence des événements du critère principal (p = 0,02) et des événements CV (p = 0,003) a augmenté significativement avec l’âge.

En contraste, l’empagliflozine a diminué l’incidence  des événements du critère principal, de la première hospitalisation pour insuffisance cardiaque, des récidives d’insuffisance cardiaque et ce, dans tous les groupes d’âge avec un effet semblable à  ≥ 75 ans et > 80 ans. L’empagliflozine a amélioré, à la 52e semaine, sans interaction avec l’âge, le score de qualité de vie et a atténué l’altération du taux de filtration glomérulaire estimé.

Dans toutes les tranches d’âge, l’incidence des événements indésirables a été semblable sous empagliflozine et placebo.

En conclusion, chez les patients ayant une insuffisance cardiaque FEVG+, dans un large éventail d’âge, l’empagliflozine a réduit l’incidence des événements du critère principal (décès CV et hospitalisation pour insuffisance cardiaque) et de la première hospitalisation pour insuffisance cardiaque et ses récidives ; a amélioré les symptômes ; est restée efficace et bien tolérée chez les patients très âgés.

Dr Robert Haïat

Référence
Böhm M, Butler J, Filippatos G, et al ; EMPEROR-Preserved Trial Committees and Investigators. Empagliflozin Improves Outcomes in Patients With Heart Failure and Preserved Ejection Fraction Irrespective of Age. J Am Coll Cardiol. 2022 Jul 5;80(1):1-18. doi: 10.1016/j.jacc.2022.04.040. PMID: 35772911.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article