Bienfaits du furosémide pour traiter une HTA du post-partum

Les troubles hypertensifs de la grossesse (THG) sont à l’origine d’une morbidité maternelle conséquente qui justifie des mesures de prévention à tous les stades de la maladie. C’est ainsi que l’HTA du post-partum doit être étroitement contrôlée afin d’éviter des complications cardiovasculaires qui s’avèrent particulièrement fréquentes à ce stade.

Un essai randomisé mené à double insu contre placebo a évalué l’intérêt du furosémide (20 mg/jour pendant 5 jours) chez 384 femmes atteintes de THG associés ou non à une prééclampsie. L’inclusion s’est faite dans le post-partum alors que les chiffres tensionnels restaient suffisamment élevés pour évoquer une HTA chez toutes les participantes. Les critères d’efficacité principaux reposaient sur la persistance de l’HTA au 7e jour du post-partum et le nombre de jours précédant la disparition de l’HTA. Les critères secondaires portaient sur la fréquence des réadmissions et le recours à d’autres médicaments antihypertenseurs.

Davantage de normalisations des chiffres tensionnels au septième jour

A l’état basal, les deux groupes étaient globalement comparables à une exception près : la fréquence significativement plus élevée des césariennes dans le groupe traité (29 % versus 20 % dans le groupe placebo ; p = 0,04). La prévalence de l’HTA persistante au 7e jour était diminuée de 60 % après cinq jours de furosémide, le risque relatif correspondant étant en effet estimé à 0,40 [intervalle de confiance à 95 % IC 95%, 0,20–0,81] après ajustement prenant en compte la fréquence des césariennes. Le nombre de jours précédant la normalisation des chiffres tensionnels a été moindre sous furosémide, soit 8,5 versus 10,5 jours dans le groupe placebo ; p =0,001), tout au moins dans les formes les moins sévères des THD. Aucune différence intergroupe significative n’a été mise en évidence quant aux critères secondaires.

Cet essai randomisé, mené à double insu contre placebo, suggère l’intérêt potentiel du furosémide face à une HTA du post-partum. Le diurétique permet de contrôler plus rapidement cette dernière, tout au moins dans les formes peu sévères des THD.

Dr Catherine Watkins

Référence
Perdigao JL et coll. : Furosemide for Accelerated Recovery of Blood Pressure Postpartum in Women with a Hypertensive Disorder of Pregnancy. A Randomized Controlled Trial. Hypertension. 2021;77:1517–1524.doi.org/10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.16133.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article