E-cigarette: un parfum amer ?

Parce qu’elles sont considérées comme une alternative à la cigarette classiques, les cigarettes électroniques (e-cigarettes) connaissent un succès croissant, notamment chez les jeunes.

Les e-cigarettes sont conçues pour délivrer un aérosol contenant de la nicotine en chauffant une solution liquide (souvent appelée e-liquide ou e-jus) qui utilise le propylène glycol (PG) et/ou la glycérine comme moyen de support de la nicotine et des agents de sapidité (qui donnent leur goût aux e-cigarettes).

Or, contrairement aux cigarettes traditionnelles, on connait mal l’effet des e-cigarettes et de leurs composants sur la santé et notamment la santé cardiovasculaire.

C’est ce qui a conduit Lee et coll. à étudier les effets des e-liquides et ceux du sérum de fumeurs d’e-cigarettes sur la fonction endothéliale et sur l’activation des macrophages de l’endothélium (étant donné son importance potentielle, épidémiologique et économique, cette publication avancée en ligne a déjà fait plusieurs fois le tour du monde et a suscité d'innombrables commentaires !).

L’endothélium vasculaire joue, on le sait, un rôle important et bénéfique sur la fonction vasculaire parce qu’il libère un certain nombre de facteurs qui régulent le tonus vasculaire, l’adhésion cellulaire, la fibrinolyse et le flux sanguin.

L’étude a été menée auprès de sujets non-fumeurs sains (n=5), de fumeurs actifs de cigarettes à tabac (n=5), de fumeurs habituels de, tout à la fois, e-cigarettes et cigarettes classiques (n=2) et de vapoteurs exclusifs de e-cigarettes (n=2).

Ce travail, particulièrement complexe, s’est appuyé sur une analyse approfondie des cellules endothéliales issues de cellules souches à potentiel multiple afin d’évaluer l’intégrité de la fonction endothéliale après exposition, d’une part à 6 différents e-liquides (à des concentrations variables de nicotine) et, d’autre part, au sérum de fumeurs d’e-cigarettes.

Le parfum de cannelle semble le plus délétère

Il apparait que la cytotoxicité des e-liquides a varié considérablement d’une e-cigarette à l’autre.

Ainsi, les e-liquides qui ont le goût de la cannelle se sont révélé être les plus délétères entrainant : une diminution significative de la viabilité cellulaire ; une augmentation de la consommation d’oxygène, de l’activité caspase 3/7 (enzyme qui joue un rôle central dans le déclenchement de l'apoptose cellulaire annoncée par une augmentation de l’activité de cette enzyme), de la captation des LDL (low-density lipoproteins), de l’activation de la voie du stress oxydatif ; une altération de la formation et de la migration des tubes, tous éléments venant confirmer la dysfonction endothéliale.

La mise en contact des cellules endothéliales issues de cellules souche à potentiel multiple avec les différents e-liquides, a modifié la polarisation des macrophages de la média qui sont entrés dans un état pro-inflammatoire entrainant la production d’interleukine-1β et -6 et augmentant la consommation d’oxygène.

Par ailleurs, après mise en contact des cellules endothéliales humaines issues de cellules souches à potentiel multiple avec le sérum de fumeurs d’e-cigarettes, il a été noté :
1 - une augmentation de la consommation d’oxygène liée à une dysfonction endothéliale dont témoignait l’altération des propriétés de l’endothélium tendant à favoriser l’angiogenèse.
2 - une augmentation de l’expression des cytokines de l’inflammation.

Ainsi, l’exposition aiguë aux e-liquides ou la consommation d’e-cigarettes exacerbe la dysfonction endothéliale qui précède souvent l’apparition de maladies cardiovasculaires.

L'avenir nous dira si cette étude in vitro sera confirmée par d'autres équipes sur un plus grand nombre de sujets et aura des conséquences sur la consommation et la réglementation des e-cigarettes ?

Dr Robert Haïat

Référence
Lee WH et coll. : Modeling Cardiovascular Risks of E-Cigarettes With Human-Induced Pluripotent Stem Cell–Derived Endothelial Cells. J Am Coll Cardiol 2019;73:2722–37.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (6)

  • Une moindre toxicité

    Le 03 juin 2019

    Je ne sais pas qui veut "outre en l’air" la grande marche du sevrage tabagique mais je trouve que ça commence à bien faire !
    As t-on fait ces mêmes études sur les cigarettes en vente ?
    Il est prouvé (pas encore en France au vu de nos retards) dans de nombreux pays la moindre toxicité de ce type de produit...
    Et surtout que cette e-cigarette a largement contribué aux baisses d’addictions.
    De grâce foutez la paix aux biens intentionnés et tracez les autres ...vous verrez ils sont nombreux.

    Dr P Erbibou

  • Cette étude est totalement aberrante

    Le 03 juin 2019

    Jusqu'à preuve du contraire, les vapoteurs ne se font pas de transfusion d'e-liquide. Cette étude est totalement aberrante, quel est l’intérêt de mettre en contact du sang et du e-liquide non vaporisé ?

    Patrick Gillart

  • Un clou chasse l'autre

    Le 03 juin 2019

    Donc rien n'est parfait: on peut dire qu'un clou chasse l'autre !

    Dr Marc Lemire

Voir toutes les réactions (6)

Réagir à cet article