L’apixaban est l’anticoagulant le plus sûr et le plus efficace pour les plus de 70 ans en FA

La fibrillation atriale (FA) expose à un risque d’embolie systémique, notamment cérébrale en particulier chez les sujets âgés ; ce risque est diminué par une anticoagulation au long cours basée sur l’emploi de la warfarine (antivitamine K).

Or, en pratique cet anticoagulant est prescrit à moins de la moitié des patients qui seraient pourtant éligibles à le recevoir ; cette sous-utilisation de la warfarine est très fréquente chez les sujets âgés qui sont exposés tout à la fois à un risque accru d’accidents thromboemboliques et hémorragiques.

Malik et coll. ont jugé utile de comparer, grâce à une méta-analyse, l’efficacité et la sécurité d’emploi des anticoagulants directs (AOD) et de la warfarine chez des patients âgés de plus de 70 ans présentant une FA non liée à une valvulopathie.

La méta-analyse a porté sur 5 sous-études d’essais randomisés regroupant 28 135participants âgés.

Mieux que les antivitamine K

Les AOD se sont avérés significativement plus efficaces que la warfarine pour réduire l’incidence des embolies systémiques et des accidents vasculaires cérébraux (AVC) (hazard ratio [HR] 0,76 ; intervalle de confiance [IC] 95 % : 0,67 à 0,86 ; p < 0,01).

Le taux d’hémorragies majeures a été semblable sous les deux médicaments mais le taux d’hémorragies intra crâniennes a été significativement moindre sous AOD (HR 0,48 ; IC 95 % : 0,34 à 0,67 ; p < 0,01).

Par rapport à la warfarine, l’apixaban est le seul AOD qui a réduit significativement les trois principaux risques à savoir, le risque d’embolies systémiques (-29 %), le risque hémorragique (-36 %) et le risque d’hémorragies intra crâniennes (-66 %).

En conclusion, cette méta-analyse montre que chez les patients âgés de plus de 70 ans présentant une FA non liée à une valvulopathie, les AOD sont plus sûrs et plus efficaces que la warfarine. De plus, dans cette population, l’apixaban a été tout à la fois le plus sûr et le plus efficace des AOD.

Dr Robert Haïat

Référence
Malik AH et coll. : Meta-Analysis of Direct-Acting Oral Anticoagulants Compared With Warfarin in Patients >75 Years of Age. Am J Cardiol 2019;123:2051−2057.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article