Fin du masque obligatoire dans les transports à partir de lundi prochain

Paris, le mercredi 11 mai 2022 – Deux ans jour pour jour après la fin du premier confinement et l’instauration du port du masque obligatoire dans les transports en commun le 11 mai 2020, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce mercredi que cette obligation serait levée à compter de lundi prochain.

« La situation épidémique s’améliore, la pandémie n’est pas terminée, mais le nombre de nouveaux diagnostics quotidiens diminue et nous considérons qu’il n’est plus adapté de maintenir cette obligation du port du masque dans les transports en commun » a déclaré le ministre à l’issue de ce qui devrait être le dernier conseil des ministres du gouvernement Castex. Les contaminations sont en effet en forte diminution depuis six semaines environ, passant de 140 000 tests positifs quotidien en moyenne à moins de 40 000 actuellement. Le nombre de personnes hospitalisés et de décès quotidiens sont également en baisse (voir notre Direct du jour).

Le masque et le passe sanitaire maintenu à l’hôpital

Le port obligatoire du masque dans les métros, bus, avions, trains et taxis était l’une des dernières mesures sanitaires en vigueur, après que le gouvernement ait supprimé le passe vaccinal et l’obligation de porter un masque en intérieur le 14 mars dernier. Même après le 16 mai, le masque restera en revanche obligatoire dans les établissements de santé, qui sont également soumis au passe sanitaire (une preuve de vaccination complète ou un test négatif sont requis à l’entrée sauf urgences). Les personnes contaminées sont également toujours priées de s’isoler pendant une semaine, même si cette obligation n’a jamais été sanctionnée.

Le ministre de la Santé a également évoqué la possible prochaine réintégration des soignants non-vaccinés, qui sont suspendus depuis le 15 septembre dernier. « Nous seront amenés à nous réinterroger » a indiqué, un brin évasif, le neurologue, indiquant que la Haute Autorité de Santé (HAS) serait prochainement consultée pour avis. Enfin, Olivier Véran a déclaré qu’une nouvelle campagne de vaccination de rappel pourrait être nécessaire « l’automne prochain » si la situation sanitaire et l’apparition de nouveaux variants l’exige. « Est-ce que ce sera un rappel pour toute la population, ou pour les populations les plus fragiles uniquement, je n’ai pas la réponse à cette question » a indiqué celui qui ne sera peut-être plus aux affaires dans quelques jours.

Plus de deux ans après le premier confinement et le « nous sommes en guerre » d’Emmanuel Macron, le 16 mai 2022 marquera peut-être le retour définitif à la « vie d’avant ».

Quentin Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article