Notre maison brule…et nous n’arrivons pas à dormir

Ce vendredi avait lieu la 23ème journée nationale du sommeil, sur le thème « Sommeil : croyances, santé mentale et éco anxiété ». Selon une enquête réalisée par l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), 37 % des Français déclarent avoir un sommeil de mauvaise qualité et 42 % souffrent de troubles du sommeil. L’édition de cette année a été l’occasion de s’intéresser à un phénomène peu connu, l’impact de l’écoanxiété sur le sommeil. « Depuis deux ans, l’insomnie a augmenté chez les jeunes et une partie de cette hausse peut être attribuée à l’anxiété liée à la situation écologique » estime le Pr Jean-Arthur Micoulaud, chef du service de médecine du sommeil au CHU de Bordeaux.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article