Direct 13 janvier : Repousser la deuxième dose : une fausse bonne idée ? | Bientôt un troisième vaccin en Europe ?

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

12 h 30 - Repousser la deuxième dose : une fausse bonne idée ?

Après l’avis de l’OMS et de l’Agence européenne du médicament acceptant que le délai de 21 jours entre l’administration des deux doses du vaccin Comirnaty® soit allongé de quelques semaines afin d’augmenter le nombre de personnes pouvant bénéficier d’une première dose rapidement, l’ANSM s’est déclarée favorable à l’élargissement de ce délai jusqu’à 42 jours.

Dans ce contexte, l’Académie de médecine rappelle que « l’expérience acquise en vaccinologie montre que l’administration tardive d’une injection de rappel ne compromet pas son efficacité puisqu’elle est généralement suivie d’une ré-ascension rapide du titre d’anticorps et d’un renforcement durable de l’immunité protectrice. En revanche, dans le contexte actuel de recrudescence épidémique, c’est la persistance d’un taux d’immunité faible, voire insuffisant, pendant les semaines supplémentaires précédant la seconde injection qui doit être prise en considération. Le risque individuel d’aggravation par « anticorps facilitants » doit être évoqué quand l’infection survient chez une personne ayant un faible taux d’anticorps neutralisants, le report de la deuxième injection prolongeant cet état de réceptivité accrue. Au plan collectif, l’obtention d’une couverture vaccinale élargie, mais fragilisée par un faible niveau d’immunité, constituera un terrain favorable pour sélectionner l’émergence d’un ou de plusieurs variants échappant à l’immunité induite par la vaccination ».

Compte tenu de ces différents points, l’Académie de médecine recommande de  « se conformer autant que possible au schéma vaccinal prescrit par les fabricant », et de réserver « cet élargissement aux personnes âgées de moins de 50 ans et ne présentant aucun facteur de risque de forme grave de Covid-19 ».

12 h - AstraZeneca demande l’autorisation de son vaccin à l’EMA

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé hier avoir reçu une demande d’autorisation d’AstraZeneca pour son vaccin à vecteur viral élaboré avec l’université d’Oxford.

L’agence a précisé qu’elle procéderait à un examen accéléré, avec une décision qui pourrait être rendue le 29 janvier, si les données communiquées sont suffisamment « robustes et complètes ».

11 h - Vaccin en Europe : un nouveau labo dans la course

La Commission européenne a annoncé hier avoir conclu des pourparlers avec le laboratoire de biotechnologie franco-autrichien Valneva à qui elle envisage d'acheter jusqu'à 60 millions de doses de son vaccin contre la Covid-19 en développement. Au total, l'UE a déjà signé six contrats avec des laboratoires pharmaceutiques pour des commandes de vaccins et est également en discussions avec l'américain Novavax pour un maximum de 200 millions de doses (100 fermes plus 100 options).

Une fois les négociations avec Novavax et Valneva finalisées, l'Europe disposerait de contrats avec huit laboratoires différents pour un potentiel de plus de 2,5 milliards de doses.

10 h - Le port du masque FFP2 obligatoire en Bavière

La région de Bavière impose désormais le port d’un masque FFP2 dans les transports et les commerces.

9 h - Le paradoxe de la carte des vaccinations en France

Les régions les plus touchées par le virus sont actuellement le Grand Est, l’Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Or, d'après la carte des vaccinations dans l'Hexagone, quand on rapporte ces chiffres au nombre d’habitants, les régions qui ont le plus vacciné pour l’instant se trouvent être la Normandie (0,37 % de la population) et la Nouvelle-Aquitaine (0,31%) dont les taux d’incidence sont pourtant bien inférieurs aux trois régions précédemment citées.

Parmi celles plus durement frappées, la Bourgogne-Franche-Comté s'inscrit en quatrième position des territoires ayant le plus vacciné (0,26 %) tandis que le Grand Est s'inscrit en septième position (0,21%) et la région Paca en 13e position, avec seulement 0,13 % de la population vaccinée. Rappelons que la moyenne française est de 0,21 %.

8 h 30 - Vaccin Pfizer : début des essais cliniques chez les enfants

Les premiers essais cliniques du vaccin Pfizer ont commencé chez les moins de 18 ans à la Mayo Clinic. La firme va progressivement tester son vaccin sur des enfants de 12 à 18 ans, puis éventuellement, chez des enfants de 5 à 12 ans.

8 h - Un test PCR négatif obligatoire pour entrer aux USA

Le CDC d’Atlanta annonce qu’il sera obligatoire, à partir du 26 janvier, de présenter un test PCR négatif de moins de 72 h pour le SARS-CoV-2 à tous les voyageurs pour entrer sur le territoire des Etats-Unis. L’institution recommande en outre, de réaliser un deuxième test PCR 3 à 5 jours après l’arrivée aux Etats-Unis.

7 h 30 – La France toujours sur un plateau

Les chiffres publiés hier soir par Santé publique France, font état de :

- 2 806 590 personnes positives pour le SARS-Cov-2 depuis le 1er mars (dont 126 351 ces 7 derniers jours vs 106 193 les 7 jours précédents) ;
- un taux de positivité de 6,5 % (vs 5,4 % le 6 janvier);
- 24 703 personnes hospitalisées pour Covid-19 (solde de – 168 ces 7 derniers jours vs + 128 les 7 derniers précédents, 1 747 admis ces dernières 24 h);
- 2 678 personnes en réanimation (solde de + 62 ces 7 derniers jours vs - 50 les 7 jours précédents, 258 entrées en 24 h);
- 68 802 personnes décédées depuis le 1er mars (+ 2520 en 7 jours vs + 2 204 les 7 jours précédents).

7 h 00 - Un point de situation dans le monde

Selon les données de l'université John Hopkins de Baltimore 91 669 273 cas de Covid-19 ont été identifiés dans le monde (vs 86 476 173 le 6 janvier) et 1 963 934 décès (vs 1 869 987 le 6 janvier). Les trois pays qui ont identifié et déclaré le plus de cas sont les Etats-Unis (22 848 706 vs 21 050 709 le 6 janvier), l'Inde (10 495 147 vs 10 374 932 le 6 janvier) et le Brésil (8 195 637 vs 7 810 400 le 6 janvier).  Les trois pays qui comptent le plus grand nombre de morts sont les Etats-Unis (380 796 vs 357 377 le 6 janvier), le Brésil (204 690 vs 197 732 le 6 janvier) et l'Inde (151 529 vs 150 114 le 6 janvier).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Sagesse

    Le 13 janvier 2021

    D'accord avec l'avis de l'académie de médecine concernant le report de la 2é dose. Attention à ne pas jouer imprudemment avec les chiffres et d'ailleurs Pfizer reste prudent sur le taux de protection vaccinale après la 1ere dose, d'autant que les études n'ont pas été faites avec l'objectif de mesurer cet indicateur.

    Dr Pierre-André Coulon

Réagir à cet article